Société & Santé

La campagne « Médiatisons les voix féministes » : un bilan à mi-parcours prometteur

Dans le cadre de la conférence de presse tenue au siège de l’ONG Opinion Éclairée à Deux Plateaux-Aghien,le vendredi 24 mai 2024, la Directrice exécutive de l’organisation, Delorès Pie Nesmon, a présenté le bilan à mi-parcours du projet « Médiatisons les voix féministes ».

Cette initiative, lancée en juillet 2023 en partenariat avec la Foundation For A Just Society et Amnesty International Côte d’Ivoire, vise à mettre en lumière les actions féministes en Côte d’Ivoire et à déconstruire les discours anti-féministes.

Au cours des onze premiers mois du projet, une série d’actions ont été entreprises pour atteindre ces objectifs. « Plusieurs articles ont été déconstruits, trois mini-documentaires vidéo ont été réalisés, des podcasts en français et en langues locales ont été produits, ainsi que des dessins, tous diffusés en ligne avec des séances de visionnage et d’écoute en présentiel. De plus, trois panels et des discussions hors ligne ont été organisés, rassemblant une centaine de participants, ainsi que des discussions en ligne avec une cinquantaine de personnes connectées », lit-on dans le communiqué parvenu à Influencemag, ce lundi 27 mai 2024.

Les thématiques abordées lors de ces productions et débats couvrent un large éventail de sujets, notamment les violences sexistes et sexuelles, la prise en charge des victimes, l’accès à l’avortement sécurisé, la dignité au travail des aides ménagères, ainsi que la déconstruction des tabous autour de la sexualité féminine.

L’accent mis sur la ressource humaine et intellectuelle féministe a permis d’aborder ces thématiques dans une démarche de déconstruction du narratif patriarcal. Bien que des évaluations définitives ne puissent être fournies à ce stade, les retours initiaux sont encourageants, avec des commentaires de satisfaction observés sur différents supports.

En outre, la cérémonie de lancement a souligné la réaction positive de certains médias qui, bien que non initialement invités, ont proposé leur soutien pour la production d’articles sur la campagne et les activités de l’ONG Opinion Éclairée.

Cependant, malgré ces progrès, la mobilisation des mouvements anti-droits, notamment sur internet, reste un défi. L’ONG Opinion Éclairée réaffirme son engagement à multiplier la production et la diffusion de contenu médiatique sensible au respect des droits des femmes et des filles, et recommande le recours à une communication non sexiste dans l’espace public et privé.

MK

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *