Société & Santé, Uncategorized

L’Université Alassane Ouattara remporte la 11ème édition du concours de Droit International et Humanitaire


L’équipe de l’Université Alassane Ouattara, située à Bouaké, a décroché le premier prix lors de la finale du concours en Droit International et Humanitaire, qui a eu lieu le jeudi 19 avril 2024, à la salle des fêtes de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Les membres de l’équipe victorieuse, Aka Ahou Rebecca, Bamba Lama, et Goueu Dominique, ont chacun reçu un trophée et un ordinateur.


Ce concours, initié par le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) en collaboration avec la Coordination Nationale des Clubs de Droit International Humanitaire, vise à susciter un intérêt accru pour les principes du droit et de l’action humanitaire parmi les étudiants.


La finale a vu s’affronter deux équipes. Celle de l’Université Alassane Ouattara de Bouaké et celle de l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest (UCAO), dans un procès fictif tenu devant la Cour pénale internationale. Elles se sont penchées sur des faits de violations des droits humanitaires survenus dans la république démagogique fictive, « sans loi », confrontée à des troubles politiques et militaires. L’Université Alassane Ouattara a assumé le rôle de la défense, tandis que l’UCAO celui de l’accusation.
Au terme du procès, l’Université Alassane Ouattara a été déclarée gagnante. Les membres de l’équipe adverse, composée de Bidjé Daniel, Ouattara Sié Ismaël, et Monney Ange-Emmanuelle, ont reçu chacun un bon d’achat de 50 000 FCFA et trois lots d’ouvrages spécialisés.


Le président du jury, le Magistrat hors hiérarchie, Tra Bi Jérôme, a commenté les performances en notant que bien que le niveau global soit satisfaisant, il reste encore des attentes à combler. Il encourage les étudiants à se plonger davantage dans cette discipline essentielle.


Pour, Aka Ahou Rebecca, la clé du succès a résidé dans l’unité et la cohésion de l’équipe, qui selon elle, « a fait notre force ». Elle ajoute que ce concours leur a permis de devenir des ambassadeurs du Droit International Humanitaire, une responsabilité qu’ils entendent prendre très au sérieux.
Cette année, la compétition a réuni 8 autres équipes de 3 candidats chacune, provenant de différentes institutions académiques telles que l’Université Félix-Houphouët-Boigny, l’Académie des Forces Armées de Zambakro, l’Université Méthodiste de Côte d’Ivoire, l’Université de l’Atlantique (UA), le Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (CERAP), l’Institut Universitaire d’Abidjan, l’Université Islamique Al Fourqane de Côte d’Ivoire (UIFCI) et l’Université Nord-Sud.

Un prix spécial a été remis à l’Académie des Forces Armées pour encourager leur poursuite dans ce domaine. La 11ème édition du concours qui se tient tous les deux ans, s’est déroulée en quatre épreuves éliminatoires, une demi-finale et une finale, mettant en valeur l’expertise et la passion des étudiants pour le droit international et humanitaire.

La 10ème édition dudit concours a été remportée par l’Université Pelrforo Gon Coulibaly de Korhogo.

MK

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *