Société & Santé

Challenge App Afrique 2024 : l’ivoirienne Nora Monnet remporte le prix « coup de cœur Digital Energy »

L’ivoirienne Nora Monnet a remporté le prix « coup de cœur Digital Energy », lors de la 8ème édition du prix Challenge App Afrique (CAA) pour son projet GreenEd, le mercredi 3 avril 2024, à l’institut français, à Abidjan-Cocody.

Le projet GreenEd est une application de formation destinée à la population analphabète et qui maîtrise mal le français en Côte d’Ivoire. Selon la porteuse dudit projet, Spécialiste en économie circulaire et gestion des déchets, l’application propose des modules de formation en 4 langues (Bété, Baoulé, Sénoufo et Dioula), dans le secteur des énergies vertes. « Il y a un module en biogaz, un module en biocharbon et un module en énergie solaire », fait savoir celle qui est par ailleurs la Directrice du cabinet Waste Consulting.

L’objectif, dit-elle, est d’apporter une solution de développement de compétences à cette population qui n’aura jamais accès à des modules de cours en français.  « Nous proposons des audios, des vidéos et des jeux sur l’application pour apprendre de manière simple, ludique et ancrer les acquis pour pouvoir après les valoriser à la suite des formations », détaille-t-elle.

Ainsi, en dehors des personnes qui pourront facilement aller la télécharger sur les plateformes, l’idée c’est que l’outil permette de former un grand nombre de personnes à travers des programmes de renforcement des capacités. À cet effet, il y aura une session de formation. « Nous sommes convaincus de l’engouement que ça va créer et de l’intérêt qui va lever les barrières de la difficulté d’utilisation, parce qu’elle sera conçue pour être simple de base. On va ajouter à ça l’intérêt et l’appropriation culturelle de notre outil qui, pour nous, sera garant du succès du projet », explique-t-elle.

Et d’ajouter : « on démarre avec trois formations et quatre langues, sachant qu’on a au moins soixante-douze langues en Côte d’Ivoire. Nous souhaitons intégrer ne serait-ce que dix langues locales ivoirienne et puis ouvrir aussi les modules de formation. À cela il faut rajouter à peu près cinq autres modules de formation sur le moyen terme et à long terme, afin de s’étendre sur les pays de la sous-région avec les langues comme le Wolof, le Lingala… ».

Nora Monnet ambitionne d’être bien en place sur le marché d’ici deux ans.

Lire aussi: Côte d’Ivoire-Aboisso : les femmes désormais outillées à l’autonomie

Le cabinet lead dudit projet (Africa Waste Consulting) offre des formations de base dans l’économie circulaire et la gestion des déchets. Il travaille avec deux associations qui permettront de cibler les bénéficiaires au terme de l’application.

GreenEd existe depuis deux mois et les modules de formation sont en train d’être finalisés « nous avons besoin de passer à l’étape de conception de l’application et de réalisation des jeux, afin de lancer une première phase de test sur un échantillon de deux mille cinq cents personnes » conclut-elle.

Divin Kouebatouka, a quant à lui raflé le prix du Challenge App Afrique avec sa « Green Box », une application de gestion agricole destinée à réduire les pertes post-récoltes. L’édition 2024 de ce concours de start-up, organisé par RFI et France 24, avait pour thème “les énergies vertes”.

Marina Kouakou

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *