Société & Santé

13ème edition du Djaka Festival: Un panel organisé pour la protection de la forêt

« La journée de l’environnement et du développement » du Djaka Festival a débuté par l’organisation d’un panel intitulé: « la forêt, notre richesse », ce jeudi 17 août 2023, au centre culturel de Divo.

L’ activité visait à sensibiliser les participants sur l’importance de la forêt dans le Lôh-Djiboua. Mais aussi, à donner des pistes de solutions pour une meilleure préservation de cet espace qui disparaît parce que « surexploité ».

Dans cette veine, Alex Wilson Sangbo, Enseignant de lettre moderne au Lycée moderne 1 de Divo a rappelé les aspects bénéfiques de la forêt pour les populations du Lôh-Djiboua, les causes des difficultés rencontrées aujourd’hui, avant de faire quelques recommandations  pour une meilleure préservation forestière.

« La forêt est importante pour nous au plan biologique, sanitaire, socio-économique, sécuritaire et religieux.
Elle disparaît à cause des feux de brousse, les grandes plantations, les produits utilisés dans les champs, l’abattage des bois… », a-t-il expliqué. 

Il a également invité l’assemblée à la préservation de la forêt en donnant une éducation aux enfants et en lançant des initiatives de reboisement.

L’ Enseignante-chercheure à l’Université Félix Houphouët Boigny, Dr Ehui Prisca Justine, a pour sa part fait un partage d’expérience d’une étude réalisée dans 6 villages Agni.

Il s’agit de la « lecture socio-culturelle des facteurs liés au changement climatique,  les réponses et stratégies développées pour faire face au changement climatique ».

« Chez l’Agni, la terre est la mère nourricière. Le détenteurs réels de la terre sont les génies, et tout le monde ne peut pas accéder à la terre. Il faut obéir à de codes d’accès de l’espace pour l’occuper » révèle-t-elle.

Ces codes sont entre autres » éviter tout rapport sexuel en forêt, les meutres, les vols dans les plantations… ».

En cas de non respect, poursuit-elle, « il faut faire des sacrifices pour demander pardon au génie en colère ».

Pour rappel, le Djaka festival, principale activité socioculturelle de la région du Lôh-Djiboua est organisé, chaque année.

La 13ème edition du Djaka Festival est dénommée  » DJAKA Festival Kôkpa » en référence au thème de l’année 2023 consacré à la Forêt( Kôkpa en Dida).

Marina kouakou

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *